traversée

Chaque soir

je t’en prie

laisse la porte ouverte

qu’on emporte ton corps

qu’on emporte nos vies

qu’on te laisse avec les yeux

durer plus que la lumière

traverser sans une ombre

la prison des os.

Egon Schiele, « Procession » (1911)

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon