Orthogrâphe


Ils disent « soi-disant »

Pour prétendument

Ils disent « seconde »

Pour la deuxième

Quand j’apprenais à écrire

Je mettais partout des chapeaux

Sur les « o »

Sur les « a »

Sur les « u » aussi

Et j’ai longtemps cru

Qu’un champ prenait un « s »

Même au singulier

Et que les amours étaient féminines

Parce qu’on ne connaît l’amour

Qu’une seule fois

Qu’il n’y a cela va de soi

Que des secondes fois

Et que les soi-disant alpinistes

Ne mâchent pas leurs mots

Quand ils tombent sur de prétendus prétendants

Ou sur l’os

D’un bel amant

Circonspect

Posts récents

Voir tout