Le baiser

Hier

Aujourd’hui

Demain

Ici ou là-bas

Tout coïncide

Tout est parfait

Il faut encore avaler la fumée

Recracher l’eau dans l’évier

S’enrouler dans une écharpe un manteau

Fermer une porte, en ouvrir une autre

Descendre des escaliers

Dire pardon merci

Tomber se relever

Faire signe que ça va

Au kiosque de la gare Saint-Lazare

Acheter un journal et des carambars

Franchir des portes coulissantes

Faire le dos rond dans la foule

Jeter une pièce sans s’attarder

Pour atteindre les quais

Se cramponner aux rampes aux lanières

Guetter celle qui descend au prochain arrêt

Sortir un stylo un carnet

Ne pas s’endormir

Surtout ne pas s’endormir

Penser à elle à ce qu’elle a dit ou n’a pas dit

Être à deux doigts de manquer son arrêt

D’oublier sur la banquette son stylo son écharpe son carnet

Se ruer vers la sortie par des escaliers dérobés

Puis marcher et marcher encore

Compter en passant les arbres et les bancs

Prendre à droite puis à gauche

Changer le sac d’épaule

Marcher jusqu’au lieu du rendez-vous

Pour y trouver enfin tes lèvres

Qui se cachaient sous tes yeux

Qui se cachaient dans un châle

Qui se cachaient dans un verre

Puis au revers de ma veste

Puis enfin sur mes lèvres

Constantin Brancusi

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon