In caso di nebbia

Au matin

Café blême

Croissant froid


Il y a dans le moteur un chien

Chassez-le


Là où commence la mer

Là où je suis dispensé de formalités


Sans les nuits

Sans les masques

Combien d’années


Nous vivons

Dans l’espace

En pesanteur


Devant la mer

Nous attendons la mer

Devant la mer

Nous imaginons la mer


En équations bleues

Tambourinée contre les yeux

Avec du mascara des îles


Assez de mer

Assez de mer

Pour faire naufrage à deux


Une vie d’attentes fractionnées

Une vie sans âges


(« Elle ne craint pas la mort

Elle n’y pense même pas »)


La difficulté des couleurs

L’impossibilité du blanc


Je fais boule de neige

De ne pas être je deviens


N’ajoute pas foi

Ne donne pas suite


Il n’y a pas plus de l’être

Qu’il n’en faut


Reste soumis

À la chaleur du pain

Au péril de la chair


Pas un geste

Hors de ma vue

Pas un pli


La grâce ou la vie

Le cœur ralenti


La neige confettis

De plus haut que le ciel


Tu fais boule de neige

Devant la mer

Tu piétines


Nue tu n’es

Nue tu m’aimes


Il faut au jour

La nuit blanche


Là où commence l’amour

Là où je suis dispensé de formalités


© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon