Alibi

Mis à jour : 13 nov. 2018

Et si la main ne reconnaît plus ses doigts

Si le rire ne reconnaît plus sa bouche

Si l’œil ne reconnaît plus sa paupière

Et si toutes les rues toutes les villes se ressemblent

Et si les coulisses jaillissent à la lumière

Si la foule se presse sous la meule d’un slogan

Si la pluie laisse des traces d’animal traqué

Si la vigie tombe de la gouttière

Si chaque livre ne renferme qu’un venimeux présage

Alors quel sera son alibi ?


© Denis Petit-Benopoulous


(photo de couverture: Marlo Broekmans https://www.marlobroekmans.com)



Posts récents

Voir tout