À trop regarder la mer

À trop regarder la mer

On se prend pour une île

On se donne un genre

Peut-être le soleil est-il pour quelque chair

Dans le balancement des paupières

Au-dessus de la terre encerclée


© Denis Petit-Benopoulos

photo de Robert McCabe, Santorin, 1955

Posts récents

Voir tout